Pensionnat Lenhard Brown

Le vieil édifice de briques rouges, construit au cours du XIXe siècle, regorge d'histoires étranges à son sujet. Rumeurs? À vous de le découvrir. Oserez-vous entrer et ne jamais en ressortir? Forum H/Y/Y avec modération
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoire & Contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Baylee Hamilton
Messages : 9
Date d'inscription : 17/07/2015
Age : 22
Localisation : Québec
avatar
Admin
MessageSujet: Histoire & Contexte   Sam 25 Juil - 21:47



Contexte






L'édifice de briques rouges s'élève de son imposante grandeur devant vous. Ses hautes fenêtres sombres ne laissent rien déceler au travers d'elles malgré le jour qui s'est levé. Votre valise à la main, toutes les hitoires étranges entendues au sujet du vieux pensionnat vous reviennent en tête. Apparitions, bruits suspicieux, disparitions... Tout à coup, le doute s'installe. Ces récits sont-ils bien réels? La large porte de chêne s'ouvre alors, découvrant la principale, Mme Palmer, qui vous accueille. Oserez-vous y entrer? Et ne jamais en ressortir...






Histoire







Le Pensionnat Lenhard Brown fût construit au cours du XIXe siècle dans le comté de Cheshire, en Angleterre. D'abord conçu par les membres du clergé pour assurer une éducation adéquate, l'établissement devint laïque moins d'un siècle après sa fondation. Les frères et soeurs qui y travaillaient commençaient à croire que l'endroit était envahit par une présence venue des ténèbres depuis le premier événement tragique qui s'était produit au sein du pensionnat. En 1889, une jeune élève de 16 ans du pensionnat fût retrouvée sans vie sur le sol de la chambre où elle logeait. Tout indiquait qu'il s'agissait d'un meurtre, mais les preuves insuffisantes de l'acte et le manque de suspect menèrent l'enquête à l'abandon. La chambre 213 se hissa rapidement au sommet des lieux à éviter. La direction tenta de faire étouffer l'histoire en interdisant l'accès à la chambre. Seuls les plus braves osaient y risquer un oeil en cachette. Par la suite, plusieurs élèves et même des membres du personnels rapportèrent avoir vu la défunte dans les couloirs des chambres. Encore aujourd'hui, le mystère de la mort d'Abigail Fostewart planne sur le pensionnat.

Quelques années plus tard, quand la direction fit réouvrir la 213, le malheur frappa à nouveau. Alors que Noël approchait, deux autres élèves décédèrent dans la même nuit. La nuit suivante, leus deux co-chambreurs subirent le même sort. Les enquêteurs n'ayant pas pu se rendre sur les lieux après les premiers décès dû aux mauvaises conditions, le verdict s'arrêta sur un double meurtre par leurs deux amis, qui, pris de remords, s'enlevèrent la vie. Mais les autres élèves n'en croyèrent pas un mot, sachant que les quatre garçons étaient inséparables depuis leur arrivée, liés par leurs différentes nationalités. La direction condamna la 358.

Malgré les différents moyens que les membres de la direction essayèrent pour comprendre et arrêter les décès, les phénomènes étranges se perpétuèrent. Le 9 juillet 1923, un incendie se déclencha dans l'infirmerie. Le pensionnat était fermé pour les vacances d'été et personne n'y était entré depuis plusieurs semaines. Le feu ne ravagea néanmoins que cette section, s'arrêtant après seulement quelques minutes. Les religieux qui possédaient jusqu'alors le pensionnat fermèrent l'établissement pour de bon. En appprenant cette nouvelle, un homme nommé Leon Palmer s'empressa de repêcher la bâtiment, ne se souciant pas de tout ce qu'on racontait à son sujet.

Le Pensionnat Lenhard Brown reprit vie. Après quelques années, les gens oublièrent tranquillement les événements tragiques qui s'y étaient produits et de nouveaux professeurs et élèves s'y intéressèrent. Durant ces années, le calme revint et les phénomènes paranormaux cessèrent. Rien... Aucune manifestation.. le calme absolue.

Cela continuait ainsi pendant presque quarante ans, les pensionnaires et les membres du personnels vécurent tranquillement sans se soucier des choses étranges qui allaient se passer dans un futur rapproché.

De nouveaux drames survinrent dans le pensionnat. Des meurtres, des apparitions paranormales.... Tout pour qu'on dise que le pensionnat était hanté... Certains le fuirent, d'autres restèrent malgré tout. Les rênes de l'école changèrent de mains, la bâtisse resta cependant dans la même famille pendant plusieurs années. Et encore aujourd'hui... Madame Rowena le dirige avec une poigne de fer et ne tolère aucun égarement. Peut importe ce qu'il allait se passer dans le pensionnat, la vieille dame allait le gérer avec discipline et force...

Maintenant que l'histoire du pensionnat est mise à nue, oserez-vous vous y inscrire?


Revenir en haut Aller en bas
http://lenhardbrown.actifforum.com
 
Histoire & Contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire & Contexte
» Contexte : l'histoire de l'Entre monde
» C ▬ Contexte, plan et histoire de l'île
» Contexte - L'Histoire du Forum
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Lenhard Brown :: Au portail Du Pensionnat :: Bienvenue à Lenhard Brown :: Histoire & Contexte-
Sauter vers: